Le triangle culturel du Sri Lanka


Nous n’allons pas systématiquement vers les sites touristiques les plus populaires.  Toutefois, il arrive que les attractions d’un village se résume à ceux-ci… nous obligeant alors à joindre les hordes de touristes.   Si ces visites onéreuses sont parfois décevantes, il arrive aussi qu’elles sachent nous ravir.  Ce fut le cas de 3 lieux sacrés situés dans une région que l’on nomme le Triangle Culturel du Sri Lanka.  Deux d’entre eux figurent au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et l’on comprend pourquoi en les visitant.  Outre la beauté des lieux, nous avons été particulièrement impressionnés par leur emplacement.

Le Temple d’Or de Dambulla

Cet impressionnant temple est construit sur le flanc d’un immense rocher de plus de 150 mètres de hauteur, à l’intérieur de cavernes qui furent sculptées à la demande de différents rois en l’honneur de Bouddha.

Composé de cinq cavernes, chacune abrite des statues de Bouddha, toutes différentes les unes des autres, ainsi que de quelques divinités hindouistes. On retrouve aussi celle d’un roi ayant permis la construction du site.   Au total, 157 statues, datant pour les premières de 2000 ans, dont un Bouddha mesurant 15 mètres de long. C’est l’une des collections d’art sacré les plus importantes et les plus évocatrices du Sri Lanka.

Ce qui impressionne le plus, c’est de savoir que ces multiples représentations du Bouddha furent sculptées à même les grottes jonchées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Le résultat est magnifique et donne aux temples une atmosphère unique.

 

Les plafonds sont ornées de fresques si magnifiques que l’on croirait la grotte recouverte d’un tissu aux motifs colorés.  Les rois qui se sont succédés ont fait ajouter de nouvelles oeuvres au fil du temps.    Il s’agirait du temple le mieux conservé du Sri Lanka.   Éclairé de quelques faibles lampes, l’endroit conserve un aspect mystique et un calme apaisant.  L’endroit est rempli d’offrandes, surtout des fleurs, apportées quotidiennement pas les habitants.

 

Le Temple de Mihintale

 

 

Au sommet d’un colline que l’on atteint en grimpant 1843 marches sous le soleil brûlant, se trouve un autre lieu saint pour les Sri Lankais, le temple de Mihintale. La visite de chaque temple bouddhique doit toujours s’effectuer pied nus et sans chapeau. Généralement, respecter les us et coutumes des temples ne pose pas problème… mais ici, l’ensemble du site est considéré comme sacré et fait plusieurs centaines de mètres carré. La visite prend ainsi tout près d’une heure au cours de laquelle il faut marcher pieds nus sur le sol chauffé par le soleil.

 

Au diable l’apparence, je me félicitai d’avoir apporté des bas pour me protéger du sol brûlant.  En effet, nos pieds d’occidentaux peuvent difficilement endurer cette sensation prolongée.  Je m’incline devant mon amoureux qui a su faire pieds nus cette visite sans rechigner. En fait, il s’amusait à me répéter, avec un brin d’ironie, que le Bouddha enseignait que prendre conscience de la souffrance conduit à l’illumination.

Dagoba

 

 

Comme dans pratiquement chaque ville au Sri Lanka, on trouve dans ce temple un immense dagoba blanc. Les dagobas sont des constructions de briques, généralement peintes en blanc, en forme de cloche surmontée d’un pic. Leur pourtour est orné d’un tissu coloré et on y retrouve souvent plusieurs effigies de Bouddha à sa base.  Les fervents tournent autour du dagoba en priant avant de laisser des offrandes sur différents autels.

 

 

 

 

Quelques mètres plus loin, en haut d’un rocher, un bouddha blanc en positon de méditation surplombe le site, qui comprend un second dagoba, de plus petite taille, entouré de colonnes de pierres.  Le sommet offre encore une fois de plus une vue imprenable sur les environs.

 

 

 

Le Rocher de Sigirya

 

Ancienne citée située en haut d’un immense rocher haut de 370 mètres, il s’agit d’un site archéologique important du Sri Lanka, au coeur de la jungle.

On nous avait recommandé de s’y rendre tôt pour faire la visite afin d’éviter la foule et la grosse chaleur durant la montée.  En arrivant au site à 7h30, une file attendait déjà au guichet.  Nous avons tout de même réussi à effectuer la montée à un rythme acceptable, malgré le nombre élevé de touristes et de sri lankais qui nous accompagnaient.

C’est en redescendant que nous avons pu mesurer l’importance de suivre ce conseil, en voyant l’impressionnant nombre de personnes qui montaient les marches à la file indienne et parfois même en étant arrêtés plusieurs minutes à certains endroits.

Étant donné le côté très abrupte du rocher, l’ascension s’effectue uniquement par des marches qui ont été ajoutées à son flanc. Certains passages, parfois très étroits, donnent assurément le vertige et exposent les marcheurs à de forts vents.

À mi-chemin, nous atteignons une grotte creusée dans le rocher qui est ornée de fresques bien conservées de femmes aux formes pulpeuses, représentant les concubines d’un ancien roi.  À l’abris des intempéries, les oeuvres ont gardés leurs vives couleurs malgré les années.

 

Sous le soleil brûlant du sommet, nous nous promenons dans les ruines restantes de l’ancienne citée de Sigiriya.   Nous ne pouvons nous empêcher de penser que la construction de bâtiments à cet endroit relève tout simplement d’un exploit. Nous nous demandions comment les ouvriers ont bien pu monter les matériaux requis pour la construction.

 

Du haut du sommet, il est possible d’admirer une vue panoramique de 360 degrés sur les alentours.  Bien que la vision soit un peu altérée par l’humidité ambiante élevée, l’horizon s’étend sur des kilomètres, laissant voir la jungle, des lacs et de magnifiques montagnes. On voir aussi poindre au loin des immenses statues de Bouddha ainsi que les fameux dagobas que l’on retrouve partout dans le pays.

Raphaëlle

Catégories :Sri Lanka

4 comments

  1. C’est très beau et très bien décrit, on s’y croirait presque!

    J’aime

  2. salut Miguel et Raphaëlle, je vous suis comme je peux je ne suis pas tres bonne a lordinateurcomme vous pouver le voir.
    Jai apprecier de suivre votre voyage.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :