Deux occidentaux au coeur du Ramadan Jordanien


Amman

En quittant pour la Jordanie, nous savions tout deux que nous arrivions en plein mois du Ramadan.

Pour ceux qui l’ignore, le Ramadan est un mois sacré chez les musulmans. Au cours de ce mois, les pratiquants doivent respecter plusieurs règles strictes; essentiellement, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles et ce, du lever au coucher du soleil.

Il existe plusieurs exceptions, basées sur l’âge et l’état de santé par exemple. Il faut également savoir que cette période n’arrive pas toujours au même moment dans l’année. En 2015, ce mois débutait le 18 juin et correspond également au mois le plus chaud en Jordanie.

Néophyte en culture musulmane, nous nous sommes dit que ça ne pourrait pas être si terrible. Surtout qu’encouragés par nos lectures, nous savions que nous pouvions éviter ces contraintes en se montrant un tant soit peu discrets, particulièrement en public.

Bref, on s’était dit, peut-être un peu naïvement, que nous allions vivre un beau choc culturel, une belle expérience traditionnelle, la totale quoi. Et, après tout, on pourrait se reprendre au coucher du soleil!

L’expérience en soi n’est pas si pénible. De plus, nous arrivons, avec un peu de pratique, à boire et manger en catimini. Et puis, les Jordaniens sont plutôt tolérants à notre égard.

Ce que nous n’avions pas calculé, c’est que nous allions traverser cette période en tant que… touristes!

Je m’explique.

Pour passer au travers de leur journée, et sous cette chaleur, les Jordaniens fonctionnent au ralenti, ou alors cesse carrément toute activité. Bien souvent, chacun reste chez soi. Plusieurs services sont suspendus (y compris les transports ) et la majorité des commerces sont fermés ou ont des horaires très restreints.

Ça complique la donne pour deux touristes qui veulent découvrir le pays et marcher plusieurs heures sous le soleil pour visiter les attractions locales. Nous mentirions de dire que tout ça ne teinte pas notre appréciation du pays.

À vrai dire, dans le jour, il y bien peu de choses à faire. Avec un peu d’efforts, nous avons tout de même su trouver quelques restaurants et cafés qui se permettent d’ouvrir leur portes pour les non-pratiquants. Faut dire que pour assurer leur discrétion, les commerçants placardent leur vitrines. Ils le font si bien que les restaurants accessibles sont souvent ceux que nous croyions sur le moment fermés pour toujours!

Tout de même, nous n’avons pas traversé l’atlantique pour chiller dans des cafés tout l’après-midi.

Ce qui est fascinant, c’est de voir la vie reprendre son cours. Les prières qui retentissent à travers toute la ville marquent le début et la fin du jeun. Les rues se remplissent à nouveau quelques heures après le coucher du soleil. On se croit alors, en quelques instant, dans un tout autre endroit.

Ça donne droit parfois à des scènes plutôt cocasses, dont celle d’un chauffeur d’autobus qui a choisi de garer son véhicule sur l’autoroute, dès le coucher du soleil, pour aller se chercher immédiatement une bouteille d’eau. Inutile de vous dire que personne ne trouvait à redire et que que nous lui souhaitions, intérieurement, un bon rafraîchissement.

Autre anecdote, Raphaëlle et moi souhaitions vivre l’Iftar (repas qui met fin au jeun) en compagnie des Jordaniens. Assis au restaurant, alors que nous attendions patiemment la prière annonçant la fin du jeun, les serveurs ont commencé à nous présenter boissons et entrées.

Évidemment, interdit d’y toucher avant le bon moment…qui s’est fait attendre pendant d’interminables minutes, au cours desquelles on ne peut qu’humer les effluves de nourriture et rêver de s’en délecter.

Jamais crème de champignons ne m’a paru plus appétissante…

Miguel

Miguel face à la tentation

 

Catégories :Jordanie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :