Les Goûteurs de Vie au repos forcé…


 

Parfois, le destin frappe. Au hasard, un peu à l’aveuglette, sans qu’on comprenne trop pourquoi… Ce jour là, il a frappé les Goûteurs de Vie. Comme ça, sans prévenir. Rassurez-vous, il ne nous a pas frappé nous, directement, mais s’est attaqué à notre blogue, à ce beau projet que nous vous partagions depuis plusieurs mois maintenant.

Le destin s’est manifesté par le truchement d’une bouteille de bière, négligemment déposée sur une table de travail, en pleine rédaction. Une conjoncture parfaite. La bouteille posée tout près, trop près, de notre fidèle ordinateur…Vous me voyez venir? Ne manquait plus qu’une malencontreuse maladresse, un geste anodin, mal contrôlé…

La bière qui se répand, rapide, intrusive. La voilà qui se glisse à travers les touches du clavier. Sournoise, elle se rut sur les circuits et voilà l’écran qui s’éteint, déjà saoul! La panique dans nos yeux, un peu de rage, de désespoir… On l’éponge, le retourne…la bière qui coule à nouveau, en sens inverse, emportant avec elle l’âme de notre précieux outil qui se meurt en silence entre nos mains, impuissantes.

Évidemment, nous avons tout tenté. Dans ces situations tragiques, il faut enlever la batterie le plus rapidement possible pour éviter tout court-circuit qui n’aurait pas déjà eu lieu (vous le saurez, si le destin vous frappe aussi). Le hic, c’est qu’on a un Mac et que, dans leur grande sagesse, les concepteurs de Mac ont décidé que la batterie, ben elle ne s’enlèverait pas si facilement!

Pour rejoindre la batterie, il nous fallait retirer le dessous de la machine. Ledit dessous, lui, est bien ancré en place par une dizaine de vis. Pas de vulgaires vis à tête étoilée. Que non! C’eut-été trop facile! Une dizaine de mini-vis de type « allen »… vous savez, ces têtes hexagonales que la majorité des gens n’utilisent jamais. Va sans dire que, en faisant nos bagages, nous n’avions pas apporté notre assortiment de mini-clefs  « allen » pour les chirurgies électroniques d’urgence…

Nous trouvant au coeur du Laos, nos espérances étaient bien minces. Désespérés, nous sommes parvenus à trouver un petit commerce « d’informatique » qui avait pignon sur rue à quelques mètres du lieu de la tragédie. Sur place, un expatrié suisse nous prescrivit un nettoyage complet. Il allait opérer durant la nuit et nous donner son verdict le lendemain.

On a laissé l’ordinateur, on a pleuré un peu, prié beaucoup, allumé de multiples bâtons d’encens dans le temple le plus proche et sommes rentrés à l’hôtel avec notre petit malheur en poche. Ne restait plus qu’à attendre…

Miracle! Le suisse réussit à ramener notre fidèle collaborateur à la vie. (C’est fort des bâtons d’encens!) Enfin, de quelle vie parlons-nous? Il en est ressorti drôlement amoché… Il vivote entre deux soubresauts, puis il s’éteint, à tout moment, sans avertissement… bien des programmes ne sont plus utilisables et une curieuse odeur de houblon s’échappe si vous enfoncez la touche « enter » un peu trop souvent…

Dans les dernières semaines, nous avons bien tenté de trouver quelques portes de sortie. Tenir le blogue avec une tablette, acheter un nouvel ordi (bonjour le trou dans le budget de voyage!), utiliser les cafés-internet que l’on croise par moment dans les villes…Il nous fallu malheureusement nous rendre à l’évidence, lâcher prise et accepter notre sort: Les Goûteurs de Vie étaient contraints au repos forcé, du moins jusqu’à notre retour.

Déçus de se voir imposer une telle pause, c’est le coeur gros que nous vous annonçons la suspension de nos activités. Nous avions pourtant tellement d’autres récits, aventures et photos de voyages à vous partager. Dire que nous étions si emballés de vous entretenir prochainement sur notre merveilleux passage au Myanmar.

Qu’à cela ne tienne, nous garderons en tête nos idées, ne vous inquiétez pas. Comprenez-nous, on a déjà eu toute la misère du monde à publier  le présent article. Si vous saviez…

Le dernier droit du voyage s’amorce déjà: eh oui, toute bonne chose a une fin. (Pourquoi hein? C’est qui qui a décidé ça?) On profite de nos derniers jours au Laos. Par la suite, nous retournerons à Bangkok afin de s’envoler pour le sud de l’Inde. On a vraiment hâte! Un pays grandiose pour finir un voyage extraordinaire.

À très bientôt et merci de votre support, chers lecteurs!

Vos Goûteurs de Vie

P.S. Ah oui, plusieurs d’entre vous se demandent sûrement qui de nous deux a commis l’irréparable en laissant trainer un verre de bière à coté de l’ordinateur… On vous répondra par cette boutade:

« Pour savoir qu’un verre était de trop, encore faut-il l’avoir bu » – Courteline.

ce à quoi je réponds:

« Le verre de trop, c’est celui que j’aurais dû terminer de boire avant de le renverser » – Miguel

Catégories :Divers

7 comments

  1. Ben, je suis tellement désolée pour vous, vraiment désolée mais vous savez, les carnets de voyage d’antan, cela marche très bien aussi. Juste un petit carnet et un crayon ferons que vous ne perdrez rien de ce que vous allez continuer de vivre. Et nous, eh ben, cela nous apprend un peu la sagesse et la patience … Et on va en faire preuve jusqu’à votre retour car il y aura bien sûr une suite !!!! Rassurée que vous n’ayez rien eu de physique ….Alors continuez de profiter de tous ces beaux pays, mettez vous en plein les yeux et le coeur … Et on attend ! Bises à vous deux.

    J’aime

  2. Bonne fin de voyage et bon retour.vous viendrez nous compter le reste du voyage en personne!

    J’aime

  3. J’me doutais bien qu’il s’agissait de Miguel. Il en avait renversé un lors du 5 à 7 de son départ.

    J’aime

    • C’est faux, totalement faux! Je réfute ces accusations grotesques! On attaque ma réputation sur un site international. Où est mon avocat ?!?

      J’aime

      • Je suis ici mon ami… Je te conseille le silence en ces sinistres circonstances.

        P.S.: C’est un conseil juridique: je te ferai parvenir une facture électronique à hauteur de 300$

        J’aime

  4. Allons, allons! C’est un accident malencontreux, certes. Nous sommes désolés si l’appareil contenait des informations irrécupérables, mais il semble que les contenus ne sont pas concernés par l’incident, non? Vos magnifiques vidéos, photos, ce véritable trésor accumulé au fil de vos explorations sont ils protégés?
    Merci de nous avoir permis à nous, les sédentaires du banc de neige, devous accompagner de si près dans vos aventures… Et mésaventures. En personne, c’est certain que ce sera tout un spectacle de vous entendre! XXX

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :