Le durian: un fruit mythique…une odeur légendaire! 


D’entrée de jeu, je vous invite à visionner mon vidéo:

À la découverte du durian… LE FRUIT QUI PUE

Apres m’avoir vu tester le durian pour vous, voici quelques détails sur celui-ci.

Peu connu des occidentaux, il porte merveilleusement bien son surnom de « roi des fruits ». Terriblement singulier, ce fruit ne semble souffrir d’aucune comparaison possible.

– LE LOOK –

 

Beau, immense, presqu’empreint de prestance, ce fruit à l’écorce sculpturale est célèbre dans toute l’Asie. Il présente une couleur verte brunie, dans laquelle s’y glissent des teintes jaunâtres. Sa peau, hérissée de pics, est garnie d’une chaire grasse et crémeuse qui rappelle un peu la texture de l’avocat.

Juste à la vue, il en impose déjà, le durian. Mais ses caractéristiques uniques ne sont là que le début de sa singularité…

 

– SON ODEUR –

C’est surtout pour son odeur qu’il en impose, croyez-moi. Nauséabond et excessivement fort, son parfum légendaire est déstabilisant.

Le premier contact avec l’odeur d’un durian mûr est une expérience en soi. Sa fragrance complexe, épaisse et lourde, semble occuper tout l’air ambiant. Il est impossible d’en identifier la source parce qu’elle ne s’approche d’aucune autre odeur connue. Surtout, on ne saurait faire référence à un fruit…on jurerait mille senteurs entêtées qui se seraient jointes pour former un amalgame capable d’éloigner jusqu’au plus affamé.

Un seul mot résume bien son parfum: indéfinissable. Déjà d’une complexité déroutante, il est connu pour évoquer des images différentes à chaque narine qu’il trouve sur son passage. La substance et l’intensité varient pour tout un chacun. Comme si personne ne sentait vraiment la même chose…Un seul consensus s’impose: l’odeur, puissante, est pestilentielle et insoutenable!

Les comparaisons sont variées mais se recoupent souvent autour de mêmes thèmes plus écoeurants et imagés les uns que les autres. Partant d’un fond d’odeur de vieux fromage additionné d’une forte présence d’oignons, les descripteurs y ajoutent différentes analogies qui jouent entre la senteur de légumes moisis, d’égouts, de vomi ou même de cadavres…

Plus le fruit est mûr, plus il sent mauvais. Plus il sent mauvais et plus il fait peur! Pour en ajouter, son odeur est tenace et semble décelable à des milles à la ronde. Si on la respire, elle s’installe pour rester et vous devrez la subir un long moment….ce n’est pas pour rien que le durian est interdit dans des endroits publics de nombreux pays d’Asie. Admettre sa présence, c’est condamner la place à vous rappeler son passage de façon durable…qui pourrait bien vous sembler éternelle!

Une chose est certaine, après un seul contact, vos narines sauront à jamais distinguer l’odeur du durian de toutes autres puanteurs!

– LE GOÛT –

Avec une telle provocation olfactive, on est en droit de se demander pourquoi ce fruit est si consommé. Le durian n’est pas à une incohérence près: si tous s’entendent pour dire que son odeur est dégoûtante, il en va bien autrement de son goût.

Ceux qui l’aiment, l’aiment vraiment et vous annoncent un délice aussi intense que l’odeur qui s’accompagne de votre première bouchée. Les amateurs apprécient grandement sa richesse et la complexité de ses arômes. Ceux qui sont honnêtes, eux, admettront qu’un peu comme son fumet, sa saveur semble variée d’un goûteur à l’autre…

Pour ceux qui le détestent, rien n’y fera. Pour les autres, une nouvelle passion s’animera en vous. Paraitrait même que plus on en mange, plus on aime ça…au point d’en devenir complètement accros!

Avec de telles promesses, difficile de passer à côté. Certains osent même avancer que goûter au durian justifie à lui seul un déplacement en Asie. Tout goûteur de vie que nous sommes, en quête d’expériences et de découvertes, il va s’en dire que nous ne pouvions, Raphaëlle et moi, passer à côté de cette dégustation.

MA PROPRE EXPÉRIENCE

Vous l’avez vu sur le vidéo, j’ai détesté le durian!

(Pour être témoin de ladite dégustation, je vous invite à nouveau à visionner le petit vidéo que je vous ai présenté en début d’article! Pour tous nos vidéos cliquez ici)

 

Je vais tenter de mettre en mots le phénomène survenu dans ma bouche…force m’est d’admettre être l’une de ces personnes particulièrement sensibles au parfum du durian. Nous avions pourtant choisi de le déguster sous forme d’une célèbre pâtisserie locale: le puff au durian. On la vantait comme délicieuse…

 

Au premier contact, mes papilles gustatives semblaient ouvertes à accueillir ces nouvelles effluves, curieuses de découvrir cette saveur crémeuse qui s’installait tranquillement.

Puis, arriva l’explosion! Le goût s’impose, que dis-je s’incruste avec violence et détermination dans mes pauvres muqueuses innocentes qui ne comprenaient pas ce qui leur arrivait. Un véritable viol gustatif!

Indescriptible: le mot est faible.

Des dizaines d’images et de concepts se bousculaient alors dans ma tête …et dans ma bouche! Mon cerveau tentait vainement d’identifier la chose:

…des oignons…non, des oignons pourris…

…c’est comme…c’est comme lécher l’intérieur d’un camion vidanges…

…ou mastiquer mes chaussettes, après une longue séance de sport…

…la mouffette? …eurk….ben oui, ça goûte la moufette!!!

…ou un peu de tout ça… mais gratiné au fromage bleu… 

OUACH, C’EST DÉGEULASSE!!!

 

 

Le goût doit s’approcher de cette mixture… et pourtant, j’adore le fromage bleu! Bon,  aujourd’hui je pourrais admettre volontiers que c’est peut-être un peu exagéré…mais à peine. Quand j’avais le puff bien enfourné dans la bouche, croyez moi, ce sont les images qui me venaient à l’esprit!

Le goût est prenant et tenace. Oubliez toute tentative pour le faire partir. Il est dans votre bouche pour y rester et y revenir à chaque reflux gastrique que votre corps vous lancera en pestant contre vous-même de lui faire vivre de tels supplices. C’est qu’il est sournois et coriace le durian. Il en impose… jusque dans sa digestion!

Rincez votre haleine au listerine, mastiquez dix gousses d’ail et gargarisez vous d’essence à la station service la plus proche, ce ne sera pas suffisant. Seul le temps vous libérera de votre malheur…

– UNE MORT BIEN CRÉMEUSE – 

Pour ajouter à sa légende, le durian est aussi un fruit qui peut s’avérer dangereux pour la santé…voire mortel. J’ai lu que chaque année, plusieurs asiatiques en meurent de surconsommation. Quand je vous dis qu’il est difficile à digérer!

Après, vérification, ce fait s’avère véridique mais ces « overdoses » sont généralement associées à la consommation d’alcool. Plusieurs campagnes furent lancées pour éduquer la population et les décourager à mêler alcool et durian. (À titre de renseignement, il est aussi proscrit pour les personnes souffrant d’hypertension et pour les femmes enceintes.)

Même pris sans alcool, une grande consommation de ce fruit est déconseillée et peut entrainer de sérieux problèmes de santé…

Mon humble avis, c’est que de vouloir consommer trop de durian révèle déjà de sérieux problèmes de santé…mentale!!!

Mais non, je déconne. Toujours est-il qu’après mon expérience, les chances sont plutôt nulles de me voir entrer à l’urgence pour « overdose » volontaire de durian!

C’est un fruit emblématique et mythique.  On lui prête de nombreuses vertus dont celle d’être un puissant aphrodisiaque. Il est adoré par bon nombre d’orientaux qui salivent juste à la pensée de l’arrivée de la saison du durian.

Il a du style. Il est complexe. Hautement insaisissable, il n’est comparable à nul autre. Surtout, il faut vivre l’aventure de le savourer pour savoir si on l’aime ou pas.

Tout pour plaire quoi!

Si seulement il ne puait pas autant…

Miguel

Catégories :Malaisie

4 comments

  1. OMG ça tellement l’air dégueu!!! Mais j’ai tellement ri avec Gab!!! Merci pour ce moment!

    J’aime

  2. Cette fois on peut vraiment vous appeler « Goûteurs de vie ». Belle initiative! qui saura certes vous amener à un autre niveau! Bravo pour ce courage de l’expérimentation.

    J’aime

  3. Miguel, t’as pas pensé l’agrémenter avec du wasabi? Ça pourrait être meilleur selon Charles 😉

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :